James Sommerville

Cor

Sommerville

James Sommerville est cor solo du Boston Symphony Orchestra, position qu’il occupe depuis 1998. Gagnant des plus grand prix de Munich, Toulon et des compétitions de la CBC, monsieur Sommerville a poursuivi une carrière de soliste depuis plus de 25 ans et il a été acclamé pour des apparitions avec les orchestres majeurs de l’Amérique du Nord et de l’Europe. Ses albums des concertos de Mozart avec le CBC Vancouver Orchestra ont gagné le JUNO du meilleur enregistrement classique au Canada. D’autres enregistrements faits avec la CBC ont étés primés dont la Sérénade pour ténor, cor et cordes de Britten et le Canticle de Britten. Monsieur Sommerville a enregistré de la musique de chambre pour les étiquettes Deutsche Gramophon, Telarc, CBC, Summit et Marquis. Il est également membre du Boston Symphony Chamber Players avec qui il a la chance de faire des tournées et des enregistrements.

Monsieur Sommerville a été un membre des orchestres de Toronto et Montréal, du Canadian Opera Company Orchestra, Symphony Nova Scotia et a été cor solo par intérim du Chamber Orchestra of Europe. Il a fait des tournées et enregistrés à de nombreuses reprises en tant que musicien d’orchestre. Il est entendu régulièrement sur les ondes de Radio-Canada et il a enregistré du répertoire standard pour cor solo à des fins de diffusions.

En tant qu’artiste invité et enseignant, monsieur Sommerville performe dans divers festivals de musique de chambre à travers le Canada, les États-Unis, l’Europe et le Japon. Récemment, il a joué la première mondiale de Winter Solstice de Christos Hatzis, à Yellowknife dans les Territoires du Nord-Ouest; la première nord-américaine du Hamburg Concert de Ligeti avec le BSO; et le Concerto de John Williams. Dans les dernières saisons, monsieur Sommerville est apparu comme soliste à Londres (avec l’Academy of St. Martin’s in the Fields), et au Costa Rica, au Pays-Bas, à Québec, à Ottawa et en Italie. En 2007, il a fait la première mondiale du concerto pour cor d’Elliot Carter, œuvre commandée pour lui par le Boston Symphony Orchestra. Monsieur Sommerville fait également de la tournée en tant que membre des Andalucian Dogs de Osvaldo Golijov. En avril 2010, avec seulement 48 heures d’avis, il a performé le 2e concerto pour cor de Mozart sous Bernard Haitink et le Boston Symphony.

En tant que chef d’orchestre, monsieur Sommerville a dirigé plusieurs orchestres et ensembles professionnels du Canada et des États-Unis. Il a amené le Hamilton Philharmonic pendant trois ans comme directeur musical, où l’orchestre a reçu de nombreux éloges. Dans un passé récent, il a dirigé le Symphony Nova Scotia, le Toronto Symphony Orchestre, le Edmonton Symphony Orchestra, le Orchestra London (Ontario) et l’Orchestre symphonique de Québec.